Julio LE PARC



Julio Le Parc est né en 1928 à Mendoza en Argentine, est un sculpteur et peintre argentin d'art contemporain.
Il a étudié à l'École nationale des beaux-arts à Buenos Aires. En 1958, il obtient une bourse du gouvernement français et s'installe à Paris. Il cesse de produire l'art sur des médias traditionnels et se tourne vers la lumière, le mouvement et la couleur, produisant des objets cinétiques se tournant vers l'« art perceptuel ». Dans les années 1960, il cofonde le GRAV (Groupe de recherche d'art visuel) avec Horacio Garcia Rossi, François Morellet, Francisco Sobrino, Joël Stein et Yvaral. Les travaux collectifs du GRAV remettent en cause des matières telles que la culture littéraire de l'auteur et la créativité. Le Parc crée plus tard ses premiers environnements avec des objets qui pourraient être manœuvrés et des effets de lumière, stimulant ainsi la participation sensorielle du spectateur.

En 1972, grande exposition rétrospective personnelle à la Kunsthalle de Düsseldorf, avec plusieurs salles, notamment une de jeux et avec participation du spectateur; enquêtes, jeux-enquêtes, réalisation d'une expérience conçue conjointement avec Fromanger et Merri Jolivet, sur le thème des cartes postales.

Julio Le Parc a plus de 80 ans aujourd'hui mais son propos est plein de vivacité. Il modifie nos perceptions de la réalité, nous livre les mystères du cinéma en maniant les lignes droites, courbes ou brisées, en jouant des contrastes du noir et du blanc,  combiné avec le jeu des cercles et des carrés. La lumière, l'air, l'espace sont ses alliés.

Vit et travaillle à Cachan, France



                

Trame en mouvement virtuelle (ref 500), 1965, bois, peinture, métal, 204 x 245 x 37 cm





 
   Cloison à lames réfléchissantes (ref 093), 1966, métal inox, 75 x 100 x 75 cm




                

                    Série 14 n°12 (ref 013), Huile sur toile, 100 x 100 cm                                          Mobile rouge sur blanc (ref 122), bois, plexiglass, 153 x 153 x 12 cm




          

                 Multiples Edition Mike Galet (ref 105), 2012, 50 x 50 x 15cm                     Continuel lumière avec formes, 1966, bois plastique lumière, 160 x 120 x 20 cm