Jean Gorin

Jean Gorin, 1973
Lorenzelli Arte Archive Milan

Jean Gorin est né à Saint-Èmiien-de-Blain en 1899. Il étudie aux Beaux-Arts de Nantes en 1919. Un voyage à Paris en 1922 lui permet de découvrir la peinture cubiste, qui influencera ses travaux jusqu'à son passage à l'abstraction en 1925. Il découvrira l'année suivante l'oeuvre de Mondrian, dont il essaiera d'appliquer les principes néo-plastiques sur le monde moderne, principalement l'architecture. Un voyage en Union Soviétique, qu'il effectue en 1932, va lui permettre de découvrir le Constructivisme russe.

En 1934, il va devenir membre de la direction de l'association Abstraction-Création, et assurera en 1946 le secrétariat du Salon des Réalités Nouvelles. Il va s'éloigner de Mondrian en travaillant le volume, et en incluant dans ses compositions le cercle puis la ligne oblique. Exposé d'abord avec d'autres abstraits, la première exposition personnelle qui lui est consacrée se déroule en 1957 à la galerie Colette Allendy.

Il est une des tête de file du néo-plasticisme en France. Il décède à Niort en 1981.